Forum de la Vague Européenne

Site de la Vague Européenne http://www.vagueeuropeenne.fr/
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 24/11 Intervention à la table ronde "Modernisation des systèmes universitaires européens"

Aller en bas 
AuteurMessage
Luca
Admin


Nombre de messages : 43
Date d'inscription : 17/11/2008

MessageSujet: 24/11 Intervention à la table ronde "Modernisation des systèmes universitaires européens"   Mer 26 Nov - 21:23

Aujourd’hui 24 novembre 2008, nous, un groupe d’étudiants qui font partie du mouvement de la Vague Européenne, avons participé de façon critique à une table ronde internationale à la Fondation de l’Allemagne de la Cité Universitaire qui avait pour thème "La modernisation des systèmes universitaires européens". La conférence été dirigée par trois représentants des institutions européens (le secrétaire d’Etat espagnol aux universités M. Rubiralta, le président allemand d’échanges universitaires S.Hormuth et la vice-présidente de l’Université Paris 1 C.Mengin) et ni débat, ni interventions d’étudiants étaient prévus.
On résume la soirée en constant que les différents interventions ne rassemblaient pas à un discours sur l’Université mais plutôt ils avaient une logique d’entreprise. Productivité, compétition, uniformité des systèmes d’instructions (la substance du processus de Bologne, le principal protagoniste de cette "analyse comparative") on été les mots clés, mais la vrai signification de tous les discours était indubitablement la privatisation du savoir, la création de pôles d’excellence et le profit.
Après deux heures de "table ronde" nous nous sommes senti obligés de prendre la parole : on a sorti notre banderole contre le Processus de Boulogne et la privatisation des universités et on a demandé aux trois intervenants de nous expliquer (!?) comment ils pensaient de maintenir l’indépendance de l’Université en les vendent aux entreprises. Les seules réponses qu’on a eu a été que "le processus de modernisation ne correspond pas à la privatisation des universités" et que "être contraire veut dire être contre l’Europe". Le débat a été ensuite interrompu (ne vous inquiété pas, il n’a pas été interrompu à cause du lancement d’objet dès gradins, il été seulement un peu trop tard pour le publique institutionnel et d’autre parte on nous a di que "l’application du Processus de Boulogne va générer encore débats et protestations, donc ce n’est pas le cas maintenant d’en discuter").
On croix tout simplement que cette réponses démontrent l’intérêt des sujets européens pour les opinions et les critiques des étudiants.


Oggi 24 novembre 2008, noi, un gruppo di studenti che fanno parte del movimento dell’ Onda Europea, abbiamo partecipato criticamente a una tavola rotonda internazionale alla Fondation de l’Allemagne della Cité Universitaire che aveva per tema “La modernizzazione dei sistemi universitari europei”. La conferenza è stata diretta da tre rappresentanti delle istituzioni europee (il segretario di Stato spagnolo alle università, il presidente tedesco di scambi universitari e la vice-presidente dell’università Paris 1) e non erano previsti né dibattito, né interventi da parte degli studenti.
La serata si riassume constatando che i vari interventi non assomigliavano a un discorso sull’Università ma piuttosto avevano una logica d’impresa. Produttività, competizione, uniformità dei sistemi d’istruzione (la sostanza del processo di Bologna, il principale protagonista di questa “analisi comparativa”) sono state le parole chiave, ma il vero significato di tutti i bei discorsi era indubbiamente la privatizzazione del sapere, la creazione di poli d’eccellenza e il profitto.
Dopo due ore di “tavola rotonda” ci siamo sentiti in obbligo d’intervenire e prenderci la parola: abbiamo tirato fuori lo striscione contro il processo di Bologna e la privatizzazione delle Università e abbiamo domandato ai tre intervenuti di spiegarci (!?) come fosse possibile mantenere l’indipendenza delle Università vendendole alle imprese. Le sole risposte sono state del tipo “il processo di modernizzazione non corrisponde alla privatizzazione delle Università” e “essere contrari vuol dire essere contro l’Europa” (sarebbe da chiedergli quale Europa).
Il dibattito è stato in seguito (quasi subito) interrotto (non inquietatevi, non è stato interrotto a causa di lancio di oggetti dalle retrovie, era solamente un po’ troppo tardi per il pubblico istituzionale e, d’altra parte, “l’applicazione del processo di Bologna continua a generare ancora dibattiti e proteste, non è il caso ora di discutere”).
Crediamo che queste risposte dimostrino l’interesse dei “soggetti” europei verso le opinioni e le critiche degli studenti.

Vague Européenne Paris - Onda Europea Paris
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vague.3forum.biz
 
24/11 Intervention à la table ronde "Modernisation des systèmes universitaires européens"
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chevaliers de la Table ronde 5è
» table ronde avec Mme lyon
» Le roi Arthur et les chevaliers de la table ronde
» Texte pour entrer dans la légende de la Table ronde
» Contes et légendes des chevaliers de la Table ronde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de la Vague Européenne :: Documenti, Articoli, Rapporti di azioni... - Documents, Articles, Links, Contes rendu d'actions... :: Documenti, Articoli, Rapporti di azioni... - Documents, Articles, Links, Contes rendu d'actions... :: Rapporti delle manifestazioni - Comptes rendus des manifestations-
Sauter vers: